Groupe de Physique des Matériaux - UMR CNRS 6634

Nos tutelles

CNRS INSA de Rouen Université de Rouen

Rechercher




Accueil > *40. Productions scientifiques > Thèses Soutenues > 2010

Viktor KOPP

Analyse et modélisation de transformations de phase par précipitation dans des alliages de magnésium modèles.

par LABGPM - publié le , mis à jour le

2 décembre 2010

La cinétique des premiers stades de précipitation dans les alliages Mg-RE a été étudiée par sonde atomique tomographique et par Microscopie électronique en transmission. La formation et la croissance des précipités β′′ ordonnés et cohérents, depuis la solution solide HCP a été étudiée à 150◦C pour l’alliage binaire Mg-2.6%pds Nd et pour l’alliage ternaire Mg-2.6%pds Y-2.7%pds Nd. Dans l’alliage binaire, les précipités β′′ forment des disques prismatiques de plan d’habitat 10-10 . Leur croissance a lieu dans les directions [0001] et [11-20], leur épaisseur n’évoluant pas de façon significative. L’étude de la cinétique dans l’alliage ternaire a montré que l’ajout d’yttrium ralentit fortement la cinétique. Seuls des amas de solutés riches aplatis ont été observés aux temps très longs. Ce travail de thèse contribue également à la détermination du diagramme de phase Mg-Nd en précisant la solubilité à haute température du Nd dans Mg. En parallèle aux études expérimentales, des simulations de la cinétique de formation de la phase D019 à partir d’une solution solide HCP ont été réalisées dans un alliage A-5.5%at B grâce à la méthode Monte-Carlo cinétique. Nous nous sommes focalisés sur l’influence de la mobilité atomique sur le chemin cinétique. Cette mobilité est contrôlée par le paramètre d’asymétrie u. Il a été montré que u n’influence que l’ordre à courte distance dans les premières sphères de coordination pendant les tout premiers stades de décomposition. La cinétique globale est indépendante de la valeur de u. La coalescence des précipités D019 se produit par un mécanisme d’évaporation-condensation quel que soit la valeur de u, et est d’écrite par la loi de coalescence de Lifshitz-Slyozov-Wagner.
Analyse et modélisation de transformations de phase par précipitation dans des alliages de magnésium modèles