Groupe de Physique des Matériaux - UMR CNRS 6634

Nos tutelles

CNRS INSA de Rouen Université de Rouen

Rechercher




Accueil > *40. Productions scientifiques > Thèses Soutenues > 2011

Wanghua CHEN

Modeling the growth of Si nanowires and atomic scale metrology of Si nanowire

par LABGPM - publié le , mis à jour le

Jeudi 17 Novembre

Les nanofils de silicium (Si) sont des nano-objets à une dimension. Ils font l’objet de beaucoup d’intérêt ces dernières années en raison de leurs bonnes propriétés et leur grand potentiel d’applications. Pour ces applications, il est important de parfaitement contrôler la croissance de ces objets ainsi que leurs dopages. Dans ce contexte, l’objectif de ce travail de thèse est la modélisation de la croissance des nanofils de Si et la métrologie à l’échelle atomique de la composition des nanofils. Dans la première partie de ce travail, nous avons étudié le taux de croissance (longueur) ainsi que l’évolution de la morphologie des nanofils, en particulier l’effet d’effilage. Plusieurs modèles sont proposés selon la nature des nanofils synthétisés via différentes méthodes d’élaboration : Dépôt Chimique en phase Vapeur et Epitaxie par Jets Moléculaires. Les taux de croissance varient selon les méthodes de synthèse. Le modèle reproduit fidèlement les données expérimentales. L’influence des conditions expérimentales sur la morphologie des nanofils est également étudiée dans cette partie. L’objectif de la seconde partie de ce travail est la métrologie des impuretés (catalyseur et dopant) dans les nanofils de Si. Cette étude est réalisée à l’aide de la technique de Sonde Atomique Tomographique (SAT). Cette technique permet une analyse à l’échelle atomique, dans l’espace réel et en trois dimensions de l’objet analysé. Des nanofils synthétisés par différentes techniques telles : la gravure chimique, la méthode Vapeur-Liquide-Solide (VLS) et la méthode Solide-Liquide-Solide (SLS), en utilisant différents catalyseurs de croissance tels Au, In et Sn, sont étudiés. La présence d’atomes des catalyseurs dans les nanofils se trouve être un phénomène général. Un travail sur la métrologie des dopants a également été réalisé. La concentration des dopants et leurs distributions dans les nanofils synthétisé par gravure chimique est inchangée. En revanche, dans les nanofils de Si dopés via un mécanisme de croissance VLS, une structure cœur-coquille avec un cœur sous-dopé et une coquille sur-dopée est observée. Ceci est retrouvé quelque soit la morphologie du nanofil et la nature chimique du dopant. Un modèle basé sur la diffusion latéral (via la surface du nanofil) des dopants est proposé afin de reproduire les profils expérimentaux observés et aussi préciser une voie d’incorporation possible des dopants.
Modeling the growth of Si nanowires and atomic scale metrology of Si nanowire