Groupe de Physique des Matériaux - UMR CNRS 6634

Nos tutelles

CNRS INSA de Rouen Université de Rouen

Rechercher




Accueil > *40. Productions scientifiques > Habilitation à diriger des recherches

Pierre Emmanuel BERCHE

Systèmes modèles et systèmes magnétiques : étude par simulations Monte Carlo

par LABGPM - publié le , mis à jour le

Lundi 26 Octobre 2009

L’étude de l’influence du désordre sur les propriétés critiques des systèmes modèles et des impuretés sur les propriétés magnétiques d’échantillons nanostructurés constitue la ligne directrice de ce travail. L’utilisation des techniques de simulation Monte Carlo en constitue l’outil. Nous nous intéressons à des systèmes de spins en interaction, à 2 ou 3 dimensions, décrits par des modèles présentant des transitions de phase du premier ou du second ordre et nous cherchons à comprendre l’influence de différentes perturbations (apériodiques, désordonnées) sur leurs propriétés critiques. Dans le cas des systèmes tridimensionnels, nous montrons en particulier, grâce à des simulations numériques intensives utilisant les algorithmes d’amas ou multicanoniques, que la détermination des exposants critiques associés à une nouvelle classe d’universalité désordonnée nécessite qu’une attention tout-à-fait particulière soit apportée aux simulations afin de pouvoir distinguer les exposants effectifs des exposants asymptotiques. Nous présentons ensuite la modélisation des propriétés magnétiques d’échantillons nanostructurés (nanoparticules, multicouches amorphes) pour lesquels l’utilisation des techniques de simulation numérique permet de conforter certains modèles théoriques comme les modèles de Néel-Brown et de Stoner-Wohlfarth pour le retournement de l’aimantation ou le modèle d’anisotropie structurale locale pour expliquer l’existence d’une anisotropie magnétique macroscopique dans les multicouches amorphes Fe/Dy. Ainsi, nous avons mis en évidence le fait que le retournement de l’aimantation par rotation uniforme d’une structure ferrimagnétique peut devenir non uniforme pour une structure spérimagnétique avec une augmentation de la coercivité.
Systèmes modèles et systèmes magnétiques : étude par simulations Monte Carlo