Groupe de Physique des Matériaux - UMR CNRS 6634

Nos tutelles

CNRS INSA de Rouen Université de Rouen

Rechercher




Accueil > *40. Productions scientifiques > Thèses Soutenues > 2008

Xavier QUELENNEC

Nanostructuration d’un composite Cu-Fe par déformation intense : vers un mélange à l’échelle atomique

par LABGPM - publié le , mis à jour le

17 mars 2008

Les techniques d’élaboration par déformation plastique intense permettent d’obtenir des matériaux nanostructurés à l’état massif. La grande quantité de défauts (dislocations, lacunes,...) peut donner lieur à des transformations de phases hors équilibre. L’objectif de ce travail à été de produire par HPT (high pressure torsion) une solution solide hors équilibre à partir du système modèle Cu-Fe et de comprendre les mécanismes physiques à l’origine de sa formation. Le matériau initial est un nanocomposite filamentaire Cu-cfc/Fe-α. Des tranches de ce composite ont été déformées par HPT pour une large gamme de taux de déformation. Le matériau obtenu a été caractérisé par DRX, spectroscopie Mössbauer, MET et sonde atomique tomographique. Les filaments de ferrite sont dans une premier temps amincis jusqu’à environ 5nm. Le mélange forcé commence alors par diffusion de Fe dans Cu-cfc pour enfin aboutir à une solution solide homogène de Fe dans Cu-cfc. A la vue des données, les dislocations et le cisaillement répété des interfaces ne peuvent pas expliquer la formation du mélange forcé. Celle-ci est attribuée à la diffusion accélérée par les lacunes en excès.
Nanostructuration d’un composite Cu-Fe par déformation intense : vers un mélange à l’échelle atomique